Décès du fondateur de la Sophrologie

Décès du Professeur Caycedo

Cette semaine, les sophrologues avertis ont appris avec émotion le décès de leur fondateur, 
le Professeur Alfonso CAYCEDO.


Son départ laissera un grand vide dans nos écoles et centres de formation et toutes et tous resteront sensibles aux enseignements qu’il a prodigués et à l’œuvre qu’il a laissé.
Que sa disparition tristement ressentie nous permette un grand moment de partage, voire de rencontre. Il l’aurait ainsi désiré certainement !


La Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie partage avec sa famille une profonde tristesse et lui présente ses sincères condoléances.

Le magazine Sophrologie n°16 dans les kiosques

A la Une : L’attrait du plaisir

 

A la Une : L’attrait du plaisir
Le plaisir a toujours été d’actualité… Chez les Grecs, les Épicuriens recherchaient un plaisir simple et la satisfaction des besoins primaires dans le dénuement. Les hédonistes, eux étaient en quête de plaisirs y compris par la possession de biens. Freud qui préconise un état de quiétude, considère l’humain comme un être mû essentiellement par la recherche du plaisir. Le plaisir est chez l’être vivant un état émotionnel et une sensation agréable. Il s’éprouve et se ressent.

Suite et sommaire ICI

 

Vous pouvez le commander sur internet sur www.sophrologie-pratiques.fr

La FEPS dans le quotidien de La Réunion

La Sophrologie en vogue

Notre formation de sophrologues : 2 ans minimum

Notre formation de sophrologues : 400h sur 2 ans minimum

Nos critères de formation

- plus de 400 heures présentielles de formation ;
- 2 années minimum de formation ;
- une équipe pédagogique de 6 intervenants ou plus ;
- des évaluations continues et progressives ;
- la réalisation d'un stage de mise en situation ;
- un accompagnement à l'installation ;
- un cycle facultatif de spécialisation.

Vidéos du congrès 2013 de Montpellier

Vidéos du congrès FEPS en libre accès

Le congrès de la FEPS organisé par l’École Française de Sophrologie - EFS - de Montpellier les 16 et 17 novembre 2013 est dès à présent diffusé sur Youtube.
Vous trouverez ainsi sur la chaine vidéo de l'EFS la plupart des interventions données lors du congrès de la FEPS.
Voici le lien pour accéder au menu des vidéos en ligne :

http://www.youtube.com/channel/UCPFqikCSb0zY2pAsLbDhBhA

Une certification de sophrologue désormais officielle !

Une certification de sophrologue officielle !

La FEPS est heureuse de vous annoncer la reconnaissance par la Commission Nationale de la Certification Professionnelle de son titre de sophrologue.

Dorénavant inscrit au répertoire National de la Certification Professionnelle par arrêté ministériel du 12 Août 2013 et publié au JO du 27 Août 2013, le « Certificat de sophrologue » délivré par la Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie est officiellement reconnu par l’état au niveau III.


Le titre de "Sophrologue" inscrit au RNCP.

Certaines écoles ou organisations professionnelles comme la FEPS ont effectué des démarches de certifications auprès du Ministère du travail.
Si ces certifications apportent une avancée certaine dans la reconnaissance de ce métier, il est important de savoir que le même intitulé du titre de « sophrologue » inscrit au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) correspond à des formations et à des conceptions du métier de sophrologue qui sont souvent très différentes d’un organisme à l’autre. En effet, chaque organisme fait sa propre demande en référence à son idée de ce qu'est la sophrologie et aux compétences associées à la profession de sophrologue. De plus, ces démarches de certification n'étant pas reliées à la qualité des formations proposées, il est essentiel de rester attentif au nombre d’heures réel de formation (heures suivies au sein de l'école), à la durée, aux formateurs, aux programmes, à l’affiliation à un syndicat ou une fédération indépendante.

Pour information, des états généraux réunissant de nombreuses écoles de sophrologie et les principales organisations professionnelles ont préconisé un minimum de 300 heures de formation présentielles en école (soit environ 40 journées) étalées sur au moins deux ans.